La Galaxie en Flammes

Le forum français de l'Hérésie d'Horus
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew01
Frère de Bataille
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 27
Localisation : Le plessis trevise 94

MessageSujet: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   Lun 1 Juil - 17:44

Salut les gens !

Bon je vous ai traduit le Fluff des Sons of horus, car il y a des truc sympa a prendre dedant, les titres, façons de ce battre etc...

Je n'ai pas fait les encadré car il porte sur les loge guerriére et Horus et sont redondant au livre de la BL.

J'ai la trad tout seul comme un grand , mais je remercie Monsieur Péa Darkvenon , Professeur de français de sont états pour avoir fait une relecture/correction, car j'ai des lacune en Francais..Ahem bref

"

Sons Of Horus


Citation :
Dénomination numérique : La XVI légion

Primogenitor : Horus Aka Horus Lupercal

Premier nom : Les Luna Wolf

Tendance stratégique observée : assaut brutal , Percée et technique de coup de décapitation du commandement adverse

Système notable : Cthonia , Serenax, et il est noté qu'ils tirent leur ressource de pas moins de 37 autres mondes

Allégeance : Traitor Maximus


Les sons of horus  est la légion du Père de l'Hérésie, la première dans l'infamie si ce n'est dans la trahison, leur nom résonne maintenant comme une malédiction pour l'humanité. Même si leurs crimes ne sont plus exactement connus de nos jours, dans le passé tout fut différent, car eux et leurs perfide maître étaient loués par les autres légions et l'Empereur, et leurs actes furent d'autant plus infâmes.

La XVI légion est née sur Terra avec le nom de Luna Wolf et sombrèrent dans les abysses comme l'ange de l'ancien mythe qui portait le nom de leur Primarque.

Avant ces jours sombres, ils se sont battus au côté de l'Empereur sur Terra lors de la grande croisade, il se sont toujours battus avec vigueur et indéfectibilité, comme beaucoup, leurs actions étaient un exemple parfait de ce qu'était être un Guerrier des Légions : brutal, impitoyable et inébranlable mais aussi honorable, et toujours loyal.
Leur histoire est l'histoire des ambitions de l'imperium lui-même mais aussi le reflet de ses propres défauts qui détruisirent le rêve de l'unification et le laissèrent en morceaux

Origine : Les Luna Wolf :

Avant d’être les Sons of Horus , ils furent les Luna wolves,et à l'époque où l'empereur commença a voir au delà de l'unification de Terra, il leva de nouvelle armée pour se battre lors de son grand projet qu'était la Croisade. Il composa ses nouvelles armées avec les forces qui avaient unifié Terra, certaines forces des ennemis vaincus, et à leur coté se trouvaient les premiers Géno-modifiés,  les Émissaires de guerre qui étaient les premiers Legiones astartes.
Ceux-ci n'étaient pas encore les vastes armées ou les milliers de marines qui seraient  prêts à conquérir la galaxie, mais ils restaient des Guerriers tonnerre créés avant eux et ensemble, ils représentaient la plus grosse force militaire jamais créée.

La XVI  légion n’était pas plus d'un millier lors de sa naissance et pourtant, malgré leur numérotation de Legion et grâce à l'abondance de preuves nous pouvons dire qu'elle fut une des premières actives, et récoltât beaucoup d'honneurs de bataille vers la fin de la Guerre D'unification.

Comme beaucoup de ces légion à l’état embryonnaire, la XVI légion recruta ses premiers membres parmi la population terrienne, D’après certaines informations qui seraient difficiles à corroborer, beaucoup des premiers légionnaires de la XVI viendraient des clans de chasseurs de la cuvette de Justigran et des sous-plaines de Samsatian.

Les conflits perpétuels et la vie dure de ces peuples, donnèrent des recrues impitoyables et indépendantes pour la Légion. Peut être que l'empereur savait quel caractère donnerait les meilleurs résultats avec les Gene-seed de chaque légion, ou peut-être était-ce pour une autre raison, seulement connue de son incroyable esprit, mais peu importe d’où venaient les premières recrues de la XVI, le caractère de la légion fut rapidement établie.

La XVI Légion faisait la guerre très agressivement, peut être le reste de leur héritage génétique sur Terra, la XVI légion devint vite synonyme d'assaut soudain et écrasant.
Pour la XVI légion les campagnes se terminaient toujours de façon sanglante, après quelques attaques pour jauger l'adversaire, la légion engageait la totalité de ses forces pour abattre l'ennemi dans un final destructeur.
La première pacification de Luna , fut peut être la plus fameuse et la plus vielle victoire , ils y brisèrent  l'enclave Cariolis, et l’hiver nucléaire qui en suivit a laissé de profondes cicatrices dans la conscience collective de Terra, et il n'est pas rare que dans le bas fonds de Terra, les marchands et joueurs, parlent encore de cette guerre comme la « comptine des loups ».

La Guerre par la Légion était faite de telle façon que leurs ennemis ne savaient jamais d’où venait les marines, ils tombaient du ciel transportés dans des Stormbirds et Stormeagles . On disait souvent que la légion se battait les yeux dans les yeux avec l’ennemi.

Le légionnaire typique était un Guerrier fier de sa réputation, donnant toujours dans l'humour et l’empathie. Jamais de mysticisme, ou de rituel militaire quand ce n’était pas nécessaire, il était la vraie force militaire humaine qui se trouvait au coté de l'humanité.
La violence était claire dans chacune de leurs actions militaires, mais toujours sous contrôle.

S’il fallait parler d'une action militaire pour représenter la XVI Légion, ce serait l'unification de Somon, un groupe de stations sur-orbitales, refusant de rejoindre l'Empereur dans l'unité de Terra. La capitale était Somon prime. Quand le Panarch de Somon rencontra la dernière délégation diplomatique, Lercon Hurn, Capitaine de la 3ème compagnie de la XVI Légion faisait partie de la garde qui les accompagnait.
Lors de la rencontre, le démagogue lista pendant plus d'une heure le nombre de péchés dans la création de ce qui devait devenir les Legion Astartes,.
Désarmée, seulement là pour accompagner la délégation diplomatique après de nombreuses demandes, le légionnaire était fatigué de toute ces formalités  et était réticent à venir, et ne manquait pas de le montrer,
Quand le Panarch eut finit et vit que son discours n'avait eu aucun effet, il crachat sur l'armure de Hurn et le frappa avec son sceptre. Il cru d’abord qu'il n'y aurait pas de réponse, jusqu'à ce que son garde du corps s'effondre près de lui, la tête arrachée de son corps, quand il vit ce que pouvait faire un guerrier des légions désarmé, Somon se rendit.

Il fut rapidement dit dorénavant que l'empereur envoyait ses « loup » pour briser l'incassable ou pour faire comprendre à ses ennemis la puissance du nouvel imperium.
La XVI accepta le pseudonyme des loups avec honneur, la tête de loup devin un symbole commun au sein de la XVI Légion. Le lien était un peu abstrait. En fait il apparaît que le loup de Terra n'existait plus, mais que ses gênes avait été gardées dans les stocks cryogéniques pour en faire des Bio-armes bestiales  sur Terra elle-même. Les loups étaient donc synonymes de sauvagerie contrôlée.

Le port de fourrure de ce canidé augmenta chez les officiers, et devint un symbole hiérarchique sur le champs de bataille pour les commandants. La XVI ne fut pas la seule  à prendre une telle image et à utiliser l'image de cette bête pour elle même...mais ce fut la première.

Cthonia, un enfer de légende :


Lors de la première incorporation des initiés venant de Cthonia, la légion était déjà reconnue comme étant une des forces combattantes qui avait rendu l'unification de Terra durable.
Le monde sur lequel le primarque a été élevé, a réuni la légion et influença le caractère de la légion, et le changea lentement après plusieurs longues années, pour finalement amener à leur dramatique transformation.

Cthonia était un monde dur, composé de tunnels et de villes souterraines , ayant une orbite lente autour d'une étoile d'un bleu agressif. Seule Cthonia, qui dans les premières heures de sa colonisation était riche en matières premières, était habitable et exploitable, le reste du système étant sans vie.

La planète a été pillée de toutes ses ressources à travers des mines qui fournissaient de l'adamantium , des pierres précieuses et de la poussière de diamant, qui servait de carburant a l’époque du dark age of technology. Cherchant des matières qui se faisaient de plus en plus rares, la planète a été percée de mines de plus en plus profondes.

La vie était courte sur la planète , la mort frappait souvent, une poche de gaz, du magma qui s’écoulait dans les tunnel des mines...mais de nombreux serviteurs de l'empire étaient toujours là , à vivre leurs courtes existences pour produire toujours plus de ressources.

On ne sait pas qui était le maître de la planète, qui décida de l’abandonner, et sa population. De temps en temps, quelques expéditions de Mars y retournaient et retrouvaient des signes d’activité humaine, comme les inscription au mur, ou des cadavres avec des miroirs aussi grand que des piéces de monnaies pausé sur les yeux.

Il se développa rapidement une organisation de Gang violents, ne possédant pas de loi mis à part celle de la lame.
Certains gangs étaient territoriaux, leurs leaders possédant tout ce qui était possible de posséder avec des armées d'hommes et de femmes à leur service qui gardaient les accès aux tunnels, et demandaient des tribus aux autres gangs, d'autres gangs n’étaient que des barbares assoiffés de sang, vivant par et pour la violence. N'ayant pas de territoire, ils vivaient de raids et de guerres contre les autres Gangs, Quand ils avaient besoin de nourriture ou de munition, ils pillaient les camps adverses.
Cependant, entre les diverses factions existait une fine toile de respect, tribus à reverser pour vivre, et de rivalités comme dans une parodie de civilisation, des tribus se créaient, évoluaient et disparaissaient en quelques mois solaires.

Par les temps de la Grande Croisade l'Imperium avait un besoin de ressources plus important que du métal ou des pierres précieuses : des millier d'hommes, de durs combattants, survivant nés avec aucune illusion sur l'horreur de la galaxie qui les entourait.

Récompensés pour leur action sur Luna, la XVI fut la première à recevoir ses nouveaux combattants et reçurent  une grande part des premières Gene-seed venant des nouvelles forges de la lune. Cet honneur permit à la Légion de doubler en nombre, et encore de doubler en quelques années.
Pour alimenter cette croissance, la légion avait besoin de chair avec laquelle travailler, et elle trouva la solution avec Cthonia.

Cthonia était  relativement proche de Terra et avec quelques contacts intermittent avec le reste de l'humanité.
La première expédition qui avait redécouvert la planète après l’Âge des ténèbres et après son abandon, indiquait dans un rapport que la première décision concernant Cthonia, devait être de brûler toute vie sur cette planète, dans une ère de raison et de vérité, il n'y avait pas de place pour une planète de barbares comme Cthonia.

La citation qui révèle ceci est celle trouvée dans les rapports et qui était quasiment prophétique : « un nid de serpent enroulé dans l'obscurité que nous ferions mieux de détruire ».

La population avait été jugée trop arriérée pour suivre la voie de l'illumination...Mais le tout nouvel imperium pensait qu'il était plus dans leur idéal de ramener cette planète dans le giron impérial et de lui faire suivre l'illumination.

Sur la Lune, ces fils de Cthonia renaissaient  comme des guerriers de la XVI Légion et reçurent les accolades de leurs frères.

En honneur de cette nouvelle naissance, de leurs actions passées et du caractère impitoyable des Cthonia, l'Empereur donna à la XVI un nom qui amènerait la peur dans le cœur de l'ennemi : Les Luna Wolves.

Avec le recul et maintenant que nous connaissons l'histoire plus clairement, il aurait peut être mieux valu que Cthonia fût brûlée et oubliée.

La Légion renaît.


Les Cthonien refaçonnent la XVI Légion, ils le faisaient peut être sans s'en rendre compte ou peut- être savait-ils parfaitement ce qu'ils faisaient.
Pour les marines terriens, leurs nouveaux frères apportèrent avec eux leurs propres coutumes, modes de pensée et l’héritage enraciné par des centaines de génération de violence, que l'endoctrinement avec le temps pourrait modifier , mais pas effacer .
Mais peut être qu’après tout c’était le but,
Les voix des terriens furent moins entendues et ils furent de moins en moins nombreux dans les batailles,
Les signes de changement furent nombreux et subtiles, et  portant le caractère de ce qu'il était avant.
Les exemples les plus frappants furent les scalps et topknots adoptés par la légion, qui étaient portés par les membres des gangs chasseur de tête, et qui furent à leur tour portés par les gradés de la Légion en plus des décorations de leurs armures.
Être blessé par un ennemi digne d'honneur était ritualisé par une rayure en travers d'une lentille du casque.
Le terme « Aebathan » qui était un mot cthonien pour décrire l’égorgement d'un membre d'un gang adverse, fut adopté pour signifier la réussite d'une campagne. La gloire personnelle et le charisme devint un trait marqué des leaders de la légion comme si les anciennes façons des seigneurs de gangs souillaient leur compréhension du leadership, et cela s’appliquait d'autant plus à leur primarque Horus, dont le  culte de la personnalité était universelle au sein de la Légion.

En combat toutefois, le caractère de la légion ne changea pas, ils devinrent juste de plus en plus forts, La Légion prouva quelle pouvait toujours faire autant preuve de flexibilité pour porter la guerre a l'ennemi.
Ils appliquèrent  d'autant plus les préceptes de force écrasante et soudaine et cette méthodologie devint la façon de faire préférée de la légion et de son primarque. Il combinait les doctrines de combat sanglantes des cthoniens à la féroce intelligence et l’instinct tactique du primarque.

Des systèmes entiers tombèrent suite à un seul engagement , les vaisseaux de guerre fondant sur le cœur du système formant une lance qui brisait les lunes, stations de combat et plus petites formations de combat ,
Le bombardement orbital et le débarquement orbital de masse par drop pod brisèrent tous les ennemis qui leur résistaient. La tactique était toujours de localiser,  prendre de flanc , encercler et détruire avec une parfaite précision , dans un corps à corps et une fusillade à moyenne portée sauvage, le reste des flottes expéditionnaires était là pour ramasser ce qu'il restait de la bataille.

L’approche de la grand croisade par les Luna Wolves était brutal et direct, et les résultats étaient souvent peut élégants mais indéniablement efficaces. Ils n’hésitaient pas à déployer toute la puissance de leur flotte contre une forteresse tout en débarquant des milliers de Luna Wolves avec pour ordre de tuer tous ceux se trouvant dans l'enceinte de la ville, chaque membre de la Légion travaillait comme un seul être, en escouade, pour former une formidable machine de guerre.

Les restes froids des murs des palais des tyrans et la pulpe de leurs guerriers suffisaient à faire abdiquer ceux qui se trouvaient à l’extérieur de la zone de frappe de la Légion.
Les équipes d'occupation qui débarquaient à la suite après de telles opérations , disaient souvent trouver la population dans un état de choc, se demandant encore comment tout les piliers de leur civilisation et de leur univers avait été renversés.

On pourrait dire que leur méthode est très brutale, mais pour les Space-Marines des Luna Wolves, la guerre était brutale et courte ou longue et inutile. Portées par l'énergie de la Grande Croisade, leurs méthodes correspondaient parfaitement au besoin de l’époque.


Sons Of Victory


Le nombre de victoires en peu de temps obtenues par la Légion et son primarque ainsi que leur force et leur ténacité leur a valu les éloges et le respect des autres légions et de l'Empereur

Après plus de 200 ans, à repousser toujours plus loin les ombres grâce au feu et au sang, et devinrent des collectionneurs de victoire, et le génie stratégique d'horus devint une légende.
Dans tous les modes de déploiement il excellait : que ce soit un fer de lance, ou une troupe de marines qui soutenait l'Armée impériale. Certaines autres légions, réticentes à se battre au coté d'autres légions, envoyaient nombre de requêtes pour guerroyer avec les Luna Wolves et elles étaient les bienvenues.

Les qualités de la Légion , était celles de leur primarque, brillant et charismatique, il parvint rapidement à avoir le respect et la loyauté  de ses frères primarques et Horus montrât un talent inné pour manier les points forts des autres Légions à leur avantage sur le point tactique.

Certains autres commandants des légions plus grandes surpassaient dans certain aspect de la guerre, mais seul Horus avait une vue globale et totale de la guerre.

Même les plus difficiles des primarques sont connus pour avoir demander des conseil à Horus dans de nombreux domaines.


Bien que les Luna Wolves aient remporté de nombreuses victoires, une éclipse toute les autre et a vu la légion renaître encore :

Sur Ulanor , L'imperium brisa le plus grand empire Ork jamais connu , appelé par certains la dernière menace de l'humanité contre sa domination de la galaxie.
Ce fut quand Horus tua le maître suprême Urlakk Urg de ses propre mains en, certain diront , sauvant l'Empereur , et quand les forces d'horus brûlèrent les mondes de l'empire Ork, que cette victoire fut déclarée la plus grande.
L'empereur promis à Horus un honneur incroyable, et rassembla les légions titaniques, plusieurs légions, l'armée impériale, qui défilèrent  sur le monde conquis.
L'empereur couronna Horus Maître de guerre, au point culminant de la cérémonie , et rebaptisa la Légion des Luna Wolf , les Sons Of Horus, leurs armures devinrent vert eau, et le loup fut remplacer par un œil reptilien ,

La légion renaissait à nouveau et les Sons of Horus et son primarque jouissaient d'une prestigieuse gloire auprès de leurs père, l’Empereur.




Unité et formation suivies par la légion


Au début de la Légion, elle était organisée comme la structure type de la Logos Terra milita, qui était composée d'un groupe de marines sous le commandement d'un sergent ; les formations pouvaient considérablement changer en nombre, mais étaient le plus souvent composées de 10 ou 20 marines,
Ils conservaient toutefois des unité spécialisée comme les troupes de reconnaissance

On trouvait chez les Luna Wolves tout l'arsenal généralement déployé par les autres légions incluant les escouades dites Destroyer ou Seeker mais en plus petite quantité.
Ils maintenaient de considérables ressources en armures et véhicules blindés, grâce à certains mondes industriels et de bonnes relations avec le Mechanicus de Mars, qui assurait un bon approvisionnement de munitions et matériel, peut importe où se trouvait la légion.
On remarquait aussi que les nouvelles formations de combat développées par les autres légions et qui faisaient leurs preuves, comme par exemple les membres équipés de boucliers, aussi appelés breacher squads qui était en nombre inférieurs chez les Luna Wolves, furent rapidement introduits et démocratisés après la victoire des Impérial Fists sur Lactrical.
L'anecdote suivante puisée des notes vocales personnelles du primarque, montre bien l’adaptabilité d'Horus aux nouvelles techniques de combat, car à peine le projet Tactical dreadgnout armour lancé, sa légion fut la plus lourdement équipée de ces nouvelles armures, et ce fut lui qui développa les premières techniques de combat adaptées.

Si La légion démontrait une affection particulière pour une formation de combat, c’était bien la formation dite tactique.
Grâce a la polyvalence de ces unités Horus a montré à bien des moments que certaines autres unités n’étaient pas obligatoires pour remporter une bataille. Plus généralement, les escouades tactiques étaient concentrées sur les points faibles de l'ennemi qui succombait sous la saturation de tirs de la Légion. Les escouades transportaient  des armes de close-combat  pour être utilisées sur les positions les plus difficiles de l’ennemie, ces escouades s'appelaient les Despoiler squads, ce qui démontrait la domination des escouades tactiques.

La tactique fut copiée par les Iron warriors et White Scars, qui adaptèrent à leurs propres besoins des escouades Despoiler.

Le nombre de membres dans les compagnies n’était pas codifiér et pouvait être, par exemple, de 36 pour la plus petite à 972 pour la plus grosse lors de l'action de la légion contre le Dasim patrimony,,

Pour l'organisation militaire, des compagnies le plus souvent était laissées au commandant. Par exemple, la 17ème compagnie connue comme la Hesperus Guard qui était de 205 membres lors du bombardement de Istvaan III, étaient pour plus de la moitié composée d'escouades tactiques et le reste était deux escouades de vétérans, trois escouades de reconnaissance, une escouade de soutien lourd et des plates-formes de tir rapière.

Seule la première compagnie montra de grand changement.
C’était la plus petite composée de deux sous-sections : Les Justaerin Terminator Squads et les Catulan Reaver  Assault Squads. Ils portaient l'armure noire uniquement utilisée par l’élite de la Légion et commandée par le Premier capitaine Abaddon.

Horus utilisait la 1ère compagnie comme un instrument de précision contre les points stratégiques.

Contrairement aux autres légions où le plus souvent les formations de combat étaient fixes, Horus préférait garder la flexibilité et composait les forces de frappe en fonction de la campagne.
Elle était généralement commandée par un commandant senior, mais si la force était vraiment grande, les autres capitaines prenaient le poste de lieutenant jusqu'à la fin de la campagne.

Les formations de combat n'avaient que rarement de nom, mais celle la plus utilisée était le fer de lance, qui correspondait bien au pragmatisme d'Horus, qui pensait que pour gagner une guerre, il fallait se battre avec précision.

Les escouades étaient nommées par des noms évocateurs plutôt que par de simples numéros : Illuminatirs prime, Death Makers, Jerrok's Reavers , The first Sons , et bien d'autres.
Par moment les escouades portaient le nom de leur sergent, si le sergent avait une forte réputation. Beaucoup de noms d'escouade viennent des traditions des gang de cthonia, ainsi que nombre de titres honorifiques. La tradition la plus notable étant de garder le compte des morts sur son armure grâce à des gravures, bien que cette tradition existait déjà, elle se vue accélérée par l'incorporation des chtoniens.

L'organisation hiérarchique était plus que tout dictée par la gloire et les victoires personnelles de chaque marine, bien plus que dans les autres légions, et le titre de cheftaine, employé sur chtonia, fut largement utilisé pour les sergents. Le plus souvent l’évolution d'un capitaine de compagnie passait par le fait qu'il prenait la tête d'une compagnie plus grande, et les victoires primaient sur l'ancienneté. En haut de cette hiérarchie non avouée mais réelle se trouvait le capitaine de la première compagnie, qui servait le primarque comme officier en second sur le terrain.

Toutefois, grâce à l’intelligence d'Horus, et à son charisme, la structure de commandement des Sons Of Horus était très efficace et réactive. Chaque marine savait qui suivre, et qui suivrait si son gradé venait à mourir, grâce à sont rang et titre honorifique.

Malgré tout, une certaine jalousie et petite vengeance et compétition étaient présentes pour se faire bien voir et ainsi obtenir certains privilèges.

Il est souvent dit que cette hiérarchie est le reflet de ce qu'a vécu Horus auprès de son père, en étant le favori et en devenant le Maître de Guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakka
Admin
avatar

Messages : 2323
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   Lun 1 Juil - 21:18

Sympa Andrew, surtout pour ceusses qu'on pas Le Livre (honte à eux!).

Au passage, parce que on a beau dire ce qu'on veut de ma façon de traiter mes allier (SoH par exemple) mais...
Citation :
Malgré tout, une certaine jalousie et petite vengeance et compétition étaient présentes pour se faire bien voir et ainsi obtenir certains privilèges.


From Iron cometh strength; from strength cometh will;
from will cometh faith; and from faith cometh honour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galaxie-en-flammes.creationforum.net
Argos
Initié
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 41

MessageSujet: Re: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   Mar 2 Juil - 7:36

Eh bien, juste un gros merci.
Gros boulot. Reste à enchainer les autres .......What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew01
Frère de Bataille
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 27
Localisation : Le plessis trevise 94

MessageSujet: Re: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   Mar 2 Juil - 7:59

Dark Apostle a écrit:
Sympa Andrew, surtout pour ceusses qu'on pas Le Livre (honte à eux!).

Surtout pour ceux qui parle pas Anglais!

Argos a écrit:
Eh bien, juste un gros merci.
Gros boulot. Reste à enchainer les autres .......What a Face 

Honnétement je sait pour les autres...Les SoH j'adore, les autre je suis moin fan ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rayzer
Frère de Bataille
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   Mar 2 Juil - 8:13

Merci encore Andrews! Un énorme boulot que tu as fais la mine de rien, et une mine d'information ( les catulan étaient noirs comme les justaerins bordel !! )

bref merci encore ; )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlooDrunk
Frère de Bataille
avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   Mar 2 Juil - 10:54

Superbe taf! Merci à toi!

Les autres légions le méritent amplement... Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abaddon
Novice
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 52
Localisation : Oeil de la Terreur

MessageSujet: Re: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   Mar 2 Juil - 12:35

Un grand merci à toi.

Moi et l'anglais !!


Dark Apostle a écrit:
Sympa Andrew, surtout pour ceusses qu'on pas Le Livre (honte à eux!).

J'ai pas honte !! Razz 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Foxtrot
Frère de Bataille
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 40
Localisation : Lieusaint

MessageSujet: Re: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   Lun 8 Juil - 7:44

Voilà une initiative qu'elle est bonne.

Un grand merci. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traduction Fluff Sons Of horus , Betrayal
» [HH] Sons of Horus heresy era
» Sons of horus, pre heresy army
» Liste d'Armée Sons of Horus 1750 pts
» Sons of Horus - WIP Drop Pods

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Galaxie en Flammes :: La Galaxie en Flammes :: Background-
Sauter vers: