La Galaxie en Flammes

Le forum français de l'Hérésie d'Horus
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Chronique de l’Hérésie III

Aller en bas 
AuteurMessage
Adruss
Frère de Bataille
avatar

Messages : 1551
Date d'inscription : 17/12/2013
Age : 27
Localisation : Essone

MessageSujet: Les Chronique de l’Hérésie III   Jeu 1 Mar - 21:23

Hello !

Petit debreif de la journée passé samedi dernier à l'Antre du Dragon.

1- L'orga
L'utilisation du système T3 fut une découverte pour moi mais fut simple et efficace !
L'ensemble des listes furent posté par L'orga quelques jours avant ainsi que les règles, les scénarios et le déroulement de la journée !
Je dirais que la dessus pas grand choses à améliorer.

Ensuite, les partie timé mettent la pression et permettent un respect des horraires !
Bon pour être franc on a jouer relativement vite car les tours du Meca avec son nombre dérisoire de tirs fut rapidement boucler !

2- Les partie
En relation avec l'orga mais le fait de choisir les tables c'était fun ! J'ai malheureusement du jouer 2x fois sur la même mais avec des déploiement différents un allié et des adversaires autres, on ne le sent pas passer !
Les objectifs secondaires et les cartes d'atouts était vraiment sympathique !
Du fairplay, une connaissance de ces listes et une V7 qui passe vraiment à l'aise !

3- Généralité et Bilan
Une très bonne journée bien timé et orchestrer par l'orga !
Des tables sympa et riches par leurs nombreux détails !
De nouvelles rencontrent, bref c'était vraiment fun !

Maintenant je vais vous énoncer mon ressentit sous forme de plus et de moins pour (selon mon point de vue) améliorer la chose !

Je commence par les " - "
. 2500 points, c'est un bon format je trouve, mais les LOW passerais bien mieux sur un format à 3000 / 3500 points, ou alors les limité par un nombre de PC (le Falchion j'ai trouvé ça limite ... Heureusement qu'il n'y eu pas de Glaive !)
. Les tables, vraiment superbe mais en termes de taille et en vue des formats, les deux grandes était selon moi trop grande ! Pour 5.000 points on aurait facilement pue enlever
60cm de part et d'autres ...
. Les listes, vraiment trop de Pride Of Legion, c'est vraiment dommage de jouer full vétérans ! Les tactiques par 20x c'est quand même beau !
. Les Primarques, je trouve ça vraiment fabuleux de les sortir, mais comme dit plus haut, 2500p me parait un peu cours pour cela ! Ils sont présent dans des batailles de Legions ! Pas d'escarmouche =)

Bon, les " + " !
. L'organisation impeccable ! Merci à vous la dessus c'était bien ! Surtout avec les 3 désistements tardif !
. Les tables magnifiques ! Ai-je vraiment besoin de m'étendre ? Super travail !
. Les armées, toutes impeccables, je regrette seulement de ne pas avoir prix le temps de beaucoup les zyeuter !
. La convivialité ! Super ambiance !
. L'aspect cause / conséquence sur les scénarios en fonctions des victoires des uns ou des autres sur les tables !
. Les objectifs secrets et atouts ! Bonnes idées !

Bon sur ceux je tiens particulièrement à remercier l'orga et tout les gens qui furent présents !
J'en retiens une très agréable journée et je demande que à recommencer !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adruss
Frère de Bataille
avatar

Messages : 1551
Date d'inscription : 17/12/2013
Age : 27
Localisation : Essone

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Jeu 1 Mar - 21:31

Ensuite, voici quelques photos :





























Et l'ensemble ici :

https://www.flickr.com/gp/138424697@N07/51A9kh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argel Tal
Frère de Bataille
avatar

Messages : 1037
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Ven 2 Mar - 7:33

Top ces retours Adruss Smile

Pour les LOW je suppose que c'est un truc à discuter en amont. Je pense surtout qu'il faut bien être clair dès le début sur la puissance des listes pour que ça reste équilibré de chaque côté.

La liste armored breakthrough n'aurait par exemple pas été super drôle à jouer en 1v1 je pense (à part peut être pour toi) et pour le choix de pride je suppose que ça permet surtout de jouer rapidement quand l'armée n'est pas au complet et 20 marines ça demande quand même pas mal de temps pour amener ça sur la table.

Que les tables soient grandes je te rejoins mais ça permet de donner un peu d'ampleur à l'ensemble et c'est surtout dommage d'avoir eu autant de désistement au dernier moment et d'avoir eu une table non utilisée quand les orgas ont passé autant de temps dessus pour rusher les décors à temps mais bon tu peux pas faire grand chose là dessus...

Comme remonté sur fb je pense qu'un retour sur le cadre "historique" ça serait aussi sympa même si je pense que c'est assez compliqué de remonter ça en live. Peut être un imprimé d'une carte de campagne à la Forge World avec des tokens dessus pour marquer qui controle quoi et les bonus associés.

Avec plaisir pour un retour de la team des mecs en rouge si tu veux :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adruss
Frère de Bataille
avatar

Messages : 1551
Date d'inscription : 17/12/2013
Age : 27
Localisation : Essone

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Ven 2 Mar - 8:03

D'accord avec toi pour les LOW !

Bah en one one effectivement je pense être le seul qui aurait pue disons "prendre" cette liste et encore, avec un scénario adéquat ! Car sans prise d'objectif, c'est très tendu (et on as vue ça à la deuxieme game !).

Oui d'acc avec toi, on sort facilement 2x petites unités et go les trucs à points ! Mais je trouve que nous avons eu beaucoup de listes qui se ressemblait. En faite, prendre Pride pour faire du full totors ça me dit bien, mais bof pour du vét =)

L'ampleur des tables je suis d'acc que c'était bien, mais faut vraiment courir pour aller chercher les objos ... Enfin bon j'ai à la fois apprécier moyennement ... Parce que quand tu te colle à la ligne et que ton adversaire se colle au bord de table, 1.20m c'est loin pour faire du CAC Sad

+1 pour l'histo =)

Ben peut être que je vais retourner chez les loyaliste moi maintenant =D
On se foutera sur la gueule peut être la prochaine fois ahahah !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jihess
Admin
avatar

Messages : 3676
Date d'inscription : 04/10/2012
Age : 40
Localisation : Medusa

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Ven 2 Mar - 8:06

Merci pour ce retour.
En tout ça me motive pour jouer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argel Tal
Frère de Bataille
avatar

Messages : 1037
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Ven 2 Mar - 8:22

Et autre retour: je trouve que la v7 est encore tout à fait plaisante à jouer en heresie où les formations ne sont jamais passées ce qui rend globalement le méta plus équilibré. D'ailleurs si je me e souviens bien en pride il y avait une restriction sur le nombre d'unités sans légion as tartes et pas sur que toutes 'es armées la respectait (pas sur de moi sur le wording de la restriction)

Ahah tu avais pourtant rejoint le bon côté des "loyalistes" cette fois ci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chat
Admin
avatar

Messages : 2255
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 40
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Ven 2 Mar - 9:31

Super retour de l'événement. Ca donne envie !

Pour ce qui est de "l'équilibrage" des points je pense aussi que c'est une envie de jouer plus ou moins moue ou no limit. Là c'est du no limit. Faut juste être au courant.


farao  Au royaume des aveugles, le cyclope est roi cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aenar
Frère de Bataille
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 06/04/2013

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Ven 2 Mar - 11:51

Merci pour le compte rendu et très bon compte rendu.

J'espère pouvoir bientôt participer à de futurs events horus heresy avec mon armée naissante de SW 30k.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fission
Frère de Bataille
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 40
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Ven 2 Mar - 15:34

Super compte rendu , ça donne envie effectivement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sgt Furius
Novice
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 37
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   Dim 4 Mar - 21:57

Tiens, je vous met ici tout le background que j'ai écrit pour cet événement. Ça pourrait vous inspirer Smile


CONTEXTE
011M31. Au sortir de la Guerre Manachéene, les forces d’Horus contrôlèrent la majeure partie des Profondeurs de Coronid. Cette région de l’espace, au croisement du Segmentum Obscurus et de l’Ultima Segmentum, était connue pour ses immenses ressources industrielles et nourricières. De ce fait, elle fut un objectif capital pour la longue route qui devait conduire le Maître de Guerre vers Terra.

Seule ombre au tableau : les tactiques de guérillas employées par les Légions Brisées obligèrent les Renégats à être constamment sur le qui-vive. Mais même associées aux forces du monde-forge Mezoa, elles ne pouvaient disputer la mainmise du secteur aux forces du Maître de Guerre. Jusqu’à maintenant.

L’attaque vient d’où on ne l’attendait pas. Fraîchement victorieuses de la seconde bataille de Davin, les flottes des 1ère et XIIIème Légions pénètrent en force dans la région galactique. Il n’était pas question de simples raids, mais bien d’une guerre de reconquête. L’objectif était double : d’une part, Guilliman, primarque des Ultramarines, espérait attirer un maximum de Renégats au secours de leur base arrière. D’autre part, Johnson, primarque des Dark Angels, souhaitait mettre en pratique une politique de destruction systématique des bastions ennemis. Dans les deux cas, la menace de l’ouverture d’un nouveau front forcerait les Légions Renégates à réagir.

LA CAMPAGNE
Les Renégats commandent les armées d’occupation chargées de maintenir l’ordre et la discipline dans leur territoire. Elles se composent principalement :
- Des Légions Renégates
- Des forces des mondes-forges M’Pandex et Cyclothrathe.
Les Loyalistes dirigent une force de coalition frappant depuis l’espace dans l’espoir de briser le joug du Maître de Guerre sur la région. Elles se composent principalement :
- Des Légions des Ultramarines et des Dark Angels
- Des forces du mondes-forges Mezoan
- Des Légions Brisées des Salamanders, Iron Hands et Raven Guard

Débriefing
Dès l’analyse des premiers augures, le conseil de guerre des Loyalistes avait établi quatre objectifs principaux pour s’assurer du contrôle de Manachea Visydea.

Le premier d’entre eux fut le spatioport d’Abbadon’s Landing. Rebaptisé ainsi suite à la conquête Manachéenne des Sons of Horus, ce point névralgique était le passage obligé des Loyalistes pour envahir la planète. Par chance, la garnison laissée sur place fut totalement prise par surprise et les Ultramarines commencèrent à déployer du matériel lourd.

La raffinerie de Prométhéum Theta-6 fut la cible suivante. Les vastes réserves de carburant de ce site étaient vitales pour une armée en campagne. Leur contrôle assurerait le ravitaillement de chaque camp. Aussi, un détachement blindé de la Première Légion y fut dépêché.

Le choix du troisième objectif stratégique fut une source de dissension parmi les impériaux. Depuis le passage du Maître de Guerre, la ruche Ilium n’était plus que l’ombre d’elle-même ; elle ne constituait donc pas un objectif de premier ordre. Toutefois, elle restait le foyer d’innombrables citoyens et de facto une manne ouvrière conséquente. Guilliman refusa d’abandonner à leur sort ses habitants et après moult débats, une coalition de Space Wolves et de Dark Angels reçut l’ordre d’y prendre position.

Le dernier objectif, le complexe fortifié A386 restait un mystère. Aucune mission de reconnaissance n’avait découvert ce qui se tramait là-bas. Tout ce qu’on savait, c’était que les Magos de Cyclothrate avaient établi une base reculée dans la zone subarctique et que les rumeurs parlaient d’étranges expériences cyber-théurgiques. Pour l’heure, les Loyalistes décidèrent d’ignorer la zone.

Acte I : débarquement sur Manachéa Visydea
Les Renégats ne tardèrent pas à réagir. Telle une bête piquée au vif, les Iron Warriors et Word Bearers lancèrent des raids audacieux depuis l’orbite pour dépêcher des renforts à la surface. La IVème Légion, menée par nul autre de Perturabo, s’élança à l’assaut du spatioport, bien décidé à neutraliser le flot de blindés Loyalistes qui s’en extirpait. Mais Guilliman sut deviner les intentions de son frère et contre-attaqua immédiatement. Des nuées de modules d’atterrissage Ultramarines se posèrent sur le spatioport pour prendre les Traîtres dans des tirs croisés meurtriers.

En revanche, les Loyalistes envoyés sur la raffinerie tombèrent dans une embuscade des Night Lords. Bien à l’abri derrière les ruines des Manufactora, ils firent pleuvoir un déluge d’artillerie sur les Dark Angels avant d’achever les survivants au corps à corps. Seules les unités les plus blindées en réchappèrent. Pleine d’amertume, elles déclenchèrent le Protocole Dreadwing et bombardèrent la zone d’irradiations mortelles. Plus personne ne pourrait contrôler la raffinerie avant de long siècles.

A la ruche Ilium, capitale de Manachea Visydea, les choses ne se passèrent pas mieux pour les impériaux. Peut-être que la rivalité des Première et Sixième Légions joua en leur défaveur. Toujours est-il que les contremaîtres de la Legio Cybernetica repoussèrent brillamment la première vague avant que les modules des Word Bearers ne coupent la retraite aux Loyalistes.

Acte II: Contre-invasion
La contre-attaque des Renégats mettaient les forces d’invasion en fâcheuse posture. Guilliman réorganisa les troupes à sa disposition pour partir à l’assaut de la ruche Ilium. La tâche ne serait pas facile, le combat urbain n’étant pas adapté aux tanks Space Marines. Mais le Primarque comptait sur la rapidité de l’attaque pour désarçonner ses adversaires.

C’est alors qu’un escadron d’éclaireurs fit parvenir un rapport aux Loyalistes. Survolant la zone d’interdiction A386, il avait repéré Perturabo et sa garde d’honneur qui pansaient leurs blessures infligées au spatioport. Les Space Wolves se portèrent immédiatement volontaires pour une frappe de décapitation. Eliminer le Seigneur du Fer était le plus court chemin vers la victoire, l’opportunité était trop belle pour ne pas la tenter. Et c’est exactement ce que Perturabo avait prévu.

Les Space Wolves dépêchés sur place tombèrent dans un piège. Dans le blizzard de la toundra, la meute fut rapidement encerclée et méthodiquement démembrée par les Terminators de la IVème Légion. Bientôt, les hurlements de défis des Loups cédèrent la place aux cris des mourants, et la neige se teinta de sang gelé.

C’est le signal qu’attendaient les Renégats pour lancer leur assaut sur le spatioport. Les cieux s’embrasèrent au-dessus des pistes et les Word Bearers débarquèrent en masse de leurs modules d’atterrissage, couvert par les unités de soutien des Night Lords. Seulement, cette fois-ci, le spatioport n’était pas vide : l’intégralité des détachements Dark Angels s’y était regroupée dans l’attente de sa prochaine affectation. Les officiers de la Ière Légion échafaudèrent un plan et laissèrent leurs ennemis se rapprocher. Puis, ils fuir pleuvoir la mort à bout portant. Habitués aux monstres de Caliban, les démons des Gal Vorbak ne les effrayaient pas et ils chargèrent tête baissée sur le flanc gauche. De furieux combats s’en suivirent.

Pendant ce temps, Perturabo et ses Elus rejoignirent les combats de la ruche Ilium. Ce qui ressemblait à un affrontement trop facile pour les Ultramarines se transforma soudainement en une indescriptible mêlée pour le contrôle de la cité. Chaque bloc d’habitation devint une forteresse hérissée d’armes, tandis que les soldats à découvert se faisaient abattre sans pitié. Le Primarque des Ultramarines lui-même fut pris dans les filets des Renégats et n’eut la vie sauve que grâce au sacrifice de sa garde d’honneur. Perturabo s’avança alors, goguenard, et hurla un défi à l’encontre de son frère. Roboute, lui, laissa son esprit d’analyse décider pour lui. Théoriquement, un duel entre Primarques ne sauverait pas ses hommes. Pratiquement, Perturabo devrait franchir tout un amas de décombres avant d’atteindre le Maître d’Ultramar. Comme il l’écrirait bien des années plus tard, il se dit : « laissez votre ennemi affronter ses propres chimères. » Avec un dernier regard condescendant, Guilliman tourna les talons et focalisa ses efforts contre l’infanterie Iron Warrior. Perturabo ne put que contempler, impuissant, la destruction calculée de ses fils des mains de son ennemi. Il lui fallait se rendre à l’évidence : la bataille pour la ruche Ilium était perdue.

Au spatioport, les combats faisaient toujours rage. Les demandes répétées de renfort pour assister les Ultramarines se heurtèrent à un refus catégorique : la Première Légion refusant de céder le terrain face à un ennemi contre qui elle désirait ardemment se venger. Renforcés par une attaque de flanc des Night Lords, les assauts tournèrent à l’avantage des Renégats. Seulement, les Dark Angels n’avaient pas encore abattu leur carte maîtresse : un tank super-lourd Falchion s’était mis en position. L’ordre donné fut on ne peut plus simple : feu à volonté ! Les canons Volcano s’activèrent dans un hurlement strident tandis que, une à une, les unités de soutien des Night Lords étaient vaporisées. Pendant ce temps, les escouades d’appui Dark Angels avaient établi une seconde ligne de feu qui prit le relais quand les corps à corps s’achevèrent. Les cris de victoire des Renégats furent de courte durée, fauchés par les rafales de bolts et de plasma. Un monstrueux Dreadnought Leviathan surgit de la fumée des épaves et enfonça les unités de réserve Word Bearers. Face à cette puissance de feu écrasante, Zardu Layak réembarqua dans son module Kharybdis et sonna la retraite.

C’est ainsi, grâce au courage de deux Légions et au sacrifice d’une troisième que les Loyalistes établirent une tête de pont solide sur Manachea Visydae. Cette position devait leur servir de base arrière plus tard, pour leur opération de reconquête du Commonwealth. Mais la victoire finale n’était pas encore là : il faudrait encore de nombreuses batailles pour déloger les Renégats de leur enclave du Segmentum Obscurus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.antredudragon.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chronique de l’Hérésie III   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chronique de l’Hérésie III
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [chronique] Sutures de David Small
» [chronique] The Mystery Play de Grant Morrison et John.J.Muth
» [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr
» [chronique] Hellboy - Presentation
» Chronique des vampires par Anne Rice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Galaxie en Flammes :: La Galaxie en Flammes :: D'Istvaan III à Terra-
Sauter vers: